Le Topeng à Bali

Deux Topeng de maitre Kadek Juliana

En décembre dernier j’ai eu l’occasion de passer deux semaines dans l’atelier du maitre Kadeck Juliana à Bali . J’ai ainsi pu observer la fabrication des masques de cérémonies dont vous voyez un exemple ci dessus. c’est un travail d’équipe où chacun est spécialisé dans un domaine particulier. La sculpture sur bois, le polissage, puis la peinture de base avant la peinture générale, puis la peinture fine qui donne l’aspect définitif du masque ; les décorations font l’objet d’un travail à part, découpées au cutter dans une feuille de cuir transparent, puis incrusté de pierres précieuses et doré à la feuille. s’ajouteront ensuite les coiffes et cheveux, soit naturels, soit crins de cheval et d(autres éléments de costumes très élaborés. Bien entendu couleurs et formes sont toutes symbolique. et s’inscrivent dans une perspective religieuse.

le masque

Le masque, visage du mystère n’est pas une simple sculpture,

il est le souffle donné à l’acteur par le génie des dieux,

ressuscitant en un lieu, en un temps pour des spectateurs privilégiés

l’âme éternelle de leur destin. 

Claude Roche

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑